Indice de santé financière

Informations générales

Placements
Enregistrés
Valeur
Cotisation annuelle
Taux de rendement
CELI
Valeur
Cotisation annuelle
Taux de rendement
Non enregistrés
Valeur
Cotisation annuelle
Taux de rendement
54 % 1 % 0 % 18 %
  • Retraite
  • Assurance-vie
  • Assurance invalidité

Retraite

Durée 30
Années couvertes 1
Portion des besoins non couverte 97 %
Fonds accumulés 47 985 $
Fonds manquants 1 166 054 $

Assurance-vie

Remplacement du revenu 851 687 $
Autres considerations + 0 $
Actifs successoraux - 15 673 $
Courverture actuelle - 0 $

Besoin en assurance-vie 836 014 $

Assurance invalidité

Dépenses mensuelles 2 000 $
Revenus mensuels assurables maximaux 3 889 $

Besoin mensuel assurable 2 000 $
Revenus d'invalidité mensuels nets actuels - 0 $

Besoin mensuel en assurance invalidité 2 000 $

Hypothèses

Générales

  1. La projection utilise un taux d'inflation unique de 2,1 % sur les éléments suivants : Revenu brut, Revenu nécessaire à la retraite, Autres revenus annuels à la retraite et cotisation annuelle aux placements.
  2. La projection utilise la table d'impôt du fédéral et celle du Québec (2016-2017) dans ses calculs.

Retraite

  1. La projection s'adresse au grand public qui désire obtenir rapidement un aperçu de sa situation personnelle au moment de sa retraite. Pour une analyse exhaustive, il est nécessaire de consulter un professionnel en services financiers.
  2. L'âge : âge au moment de la projection.
  3. La retraite commence le 1er janvier de l'année indiquée et l'âge de la fin de la projection se termine le 1er janvier de l'année indiquée.
  4. Les autres revenus annuels à la retraite (par exemple : revenu provenant d'un régime de pension à prestations déterminées ou RPPD) sont considérés tout au long de la projection,
  5. Les placements enregistrés englobent les régimes enregistrés d'épargne retraite (REER), les REER de conjoint, les comptes de retraite immobilisés (CRI), les régimes de participation différée aux bénéfices (RPDB) et les montants accumulés dans les régimes de retraite agréés à cotisations déterminées (RPACD).
  6. Les cotisations annuelles aux placements (enregistré, compte d'épargne libre d'impôt (CELI), non enregistré), prennent fin à l'âge de retraite.
  7. La projection applique le même traitement aux comptes REER, CRI, RPDB et RPACD.
  8. Les REER, RPDB, les comptes immobilisés et les RPACD ne sont pas imposables, sauf à la retraite quand les décaissements sont nécessaires.
  9. À la retraite, l'impôt est calculé sur le revenu des comptes non enregistrés et sur tous les revenus et flux monétaires au taux du propriétaire. Ce montant est ensuite ajouté aux revenus de retraite nets nécessaires et retirés à partir des sources de revenus.
  10. Les comptes enregistrés ne sont pas imposés tant que l'argent est retiré et ce montant est imposable. L'exception est le CELI qui n'est pas imposé sur le retrait de capital ou le rendement sur placement.
  11. Les REER sont automatiquement convertis en fonds enregistré de revenu de retraite (FERR) dès que l'investisseur atteint l'âge de 72 ans. Les retraits minimums nécessaires, basés sur les tableaux provinciaux, sont effectués à partir du compte FERR après 72 ans. Les CRI, RPACD, RPDB sont traités comme les REER.
  12. Si l'investisseur prend sa retraite avant 72 ans, et si les revenus supplémentaires provenant des comptes enregistrés ne sont pas nécessaires, ces derniers ne seront pas convertis en FERR et tous les FERR convertis seront automatiquement reconvertis en REER.
  13. Si les revenus de retraite ne sont pas suffisants pour couvrir les dépenses de retraite prévues, les décaissements sont effectués à partir des comptes non enregistrés en premier, puis ensuite à partir des comptes enregistrés, le CELI d'abord puis ensuite les autres comptes enregistrés. Les décaissements minimums prévus par la loi pour les comptes enregistrés sont respectés dans tous les cas.
  14. Si les revenus de retraite sont supérieurs à l'objectif de revenu à la retraite, la différence est réinvestie dans le compte non enregistré du propriétaire. Si ce dernier ne possède pas un compte non enregistré, un compte de ce type est automatiquement créé et le surplus y est déposé. Les taux de rendement par défaut (5 % préretraite et 3 % post retraite) sont appliqués au compte.

Prestations gouvernementales

  1. La pension de la Sécurité de la vieillesse (PSV) commence à l'âge de 65 ans.
  2. La projection calcule automatiquement la réduction de la PSV si les revenus de retraite sont supérieurs au plancher de récupération.
  3. La rente de retraite offerte par la Régie des rentes du Québec (RRQ) commence à l'âge de retraite indiqué si cet âge est égal ou supérieur à 60 ans. Le montant de la rente est le maximum prévu par le régime à l'âge indiqué. Si l'âge de retraite est inférieur à 60 ans, la rente commencera à 60 ans.

Décaissement des comptes

  1. L'argent est retiré des comptes d'un investisseur dans l'ordre suivant : non enregistré, CELI, enregistré.

Assurance-vie

  1. La projection s'adresse au grand public qui désire connaître rapidement son besoin en assurance-vie. Pour une analyse exhaustive, il est nécessaire de consulter un professionnel en services financiers.
  2. La projection calcule le montant d'assurance requis pour rembourser les dettes et remplacer le revenu net spécifié (indexé) pour une période déterminée. Le projection utilise un taux de rendement de 3 % (actualisation) pour calculer le montant du remplacement de revenu.
  3. La période déterminée est définie comme suit : le nombre d'années entre l'âge actuel du client et l'âge de retraite spécifié.
  4. La projection calcule le revenu net qui doit être remplacé, basé sur le revenu brut et le taux d'imposition de l'assuré.
  5. La projection est faite pour un individu.
  6. La projection suppose que la couverture en assurance-vie est actuellement en vigueur. La valeur nominale indiquée est utilisée dans les calculs.
  7. La projection suppose que le total des dettes actuelles n'est pas assuré et sera présent tout au long de la projection.
  8. Dans le cadre de la projection assurance-vie, tous les placements sont liquidés (les impôts sont payés sur les comptes enregistrés) et regroupés sous Actifs successoraux.

Invalidité

  1. La projection s'adresse au grand public qui désire connaître rapidement son besoin en cas d'invalidité. Pour une analyse exhaustive, il est nécessaire de consulter un professionnel en services financiers.
  2. La durée de la projection en assurance invalidité est définie comme suit : le nombre d'année entre l'âge actuel et l'âge prévu de la retraite, maximum de 65 ans.
  3. La projection a pour but d'évaluer les besoins actuels en termes de couverture en assurance invalidité.
  4. La projection suppose que le pourcentage maximum de remplacement du revenu en cas d'invalidité est de 66,66 %.
  5. Le module considère les dépenses mensuelles et le montant maximum de revenu d'emploi mensuel qui peut être remplacé par les paiements d'assurance invalidité, puis utilise le moins élevé des deux montants afin de déterminer si la couverture d'assurance actuelle est suffisante pour répondre au besoin de revenu mensuel du client au cours de la période d'invalidité.